Airillas de Montserrat

Président du Nouveau Parti Ecologiste

Description:

Celui que ses détracteurs surnomment “le bancal” pourrait l’être car il est malléable dans ses convictions, politicien de carrière s’arrangeant au gré des bouleversements de la conscience des électeurs. Ce n’est pas le cas, l’attaque est en réalité encore plus basse. Airillas est simplement boiteux, une rareté pour les gens d’un tel degré d’influence à l’ère du bioware. Airillas en fait sa fierté : son corps est né déficient, pas son esprit.

Airillas se pose en défenseur d’une humanité imparfaite qui accepte ses défaillances. Le premier handicap de l’humanité tient à sa dépendance aux nouvelles technologies et, par la même occasion, aux mégacorporations qui les contrôlent. Le deuxième tient à l’écart grandissant entre la conscience humaine et la conscience de son environnement.

Tenace, engagé et résolu, Airillas compte sur les électeurs qui croient encore que la politique a encore un rôle à jouer dans le destin du monde.

Airillas et Un1krn se sont rencontrés par l’intermédiaire de Giacomo Pincelli. Les deux entretiennent des relations cordiales mais distantes basées sur l’alignement mutuel et ponctuel de leurs intérêts.

“Seul le courage peut nous sortir de l’ornière.”

En musique:

Bio:

Frère cadet de la maison de Montserrat, Airillas s’est orienté vers la politique dès sa majorité, d’abord dans la politique royaliste et nobiliaire puis, graduellement, dans la branche écologiste largement malmenée en 2075. En dix ans, Airillas a pris la tête d’un parti écologiste mourant pour le réformer en profondeur afin d’en faire un parti aujourd’hui tout à fait insignifiant.

Ce n’est pas que l’oeuvre de l’elfe, désormais député, ne soit pas remarquable : vingt fois plus d’électeurs et un siège à l’assemblée nationale. C’est simplement que le pouvoir public a peu de place dans la vie politique du pays, et qu’Airillas ne représente qu’une part infime de ce pouvoir public, et précisément la part ciblée par les intérêts corporatiste.

L’existence d’Airillas est tolérée par les lobbyistes parce qu’elle garde avec elle une certaine foi dans le système, l’espoir d’un changement pour peu que l’on continue à y croire encore un peu plus fort, encore un peu plus longtemps. Le changement arrivera, croit-on, car des hommes comme Airillas le portent.

Airillas de Montserrat

Shadows of Europe Shmngg Unkrn