Marie Candet

Propriétaire paranoïaque du Pavillon des Phantasmes

Description:

Marie n’est pas la première personne que vous entendrez dans une conversation de groupe, et si les intervenants parlent trop fort, il est même possible que vous ne l’entendiez pas du tout parler. Elle se contentera de sourire à chaque blague, ou de lâcher un timide “oui” accompagné d’un hochement de tête en demi-teinte révélateur d’une approbation en réalité beaucoup plus vive. Ce n’est pas que Marie déteste les foules, c’est simplement qu’elle est réservée.

Dans le bon contexte, c’est-à-dire généralement en tête-à-tête, Marie se révèle être assez bavarde mais uniquement sur les sujets qui lui tiennent à cœur : l’occultisme en général et la grande conspiration corporatiste en particulier. Marie est une convaincue de la théorie des arabesques de lumière qui veut que les flux de mana représentent la force vitale de la terre et de ses habitants, dont l’exploitation maligne teint cette anima mundi. Pour ceux qui suivent cette théorie, chaque homme est un émetteur de mana, à travers sa propre âme, qu’il convient de protéger de la corruption des ténèbres afin que le mana qui émane de lui demeure pur. Les coupables sont tout désignés : les mégacorporations, mais pas seulement, tous ceux qui commettent des actes violents, en particulier à l’encontre des esprits, participent également à ternir la lux vitae. Il en va de même pour les films tridéo violents et les jeux RV ou RA (naturellement destinés à pervertir les flux de mana) et à peu près toute forme de média qui n’est pas livrée sur un papyrus.

La jeune femme lit beaucoup, énormément même, si bien qu’on vient à elle pour toutes sortes de conseils sur le monde de l’occulte et sur les talismans dont elle s’est fait une spécialité. Le Pavillon des Phantasmes, sa minuscule échoppe à l’apparence centenaire, en est le témoignage.

Loin des stéréotypes de bibliothécaire rabougrie, Marie est assez coquette et la nature s’est révélée généreuse avec elle, si bien qu’on la courtise régulièrement.

“Tout est dans l’intention.”

En musique:

Bio:

Originaire de Lille, Marie a eu une enfance sans histoires. Ses parents, employés municipaux de bas étage, vivaient de peu mais elle n’a manqué de rien d’essentiel. Fille unique, elle n’a pas été en compétition pour des ressources limitées et toute l’attention de ses parents lui était dirigée.

Au lycée, au pic de sa crise d’adolescence, elle s’associe avec des individus moins recommandables et s’éloigne graduellement de sa famille. Ses camarades ne sont pas violents, ils rejettent un monde qu’ils considèrent comme liberticide et inégalitaire. Ces convictions s’accompagnent de drogues et de nocturnes à taguer les murs de peinture rouge. Marie cherche sa propre liberté dans la découverte du monde mystique qui est d’abord un espace de rêverie avant de devenir un espace de convictions.

Ses amis la traînent à l’Electric Sheep qui devient leur repère. Marie y fait de nombreuses connaissances qui la confortent dans sa vision du monde à une époque où elle découvre Arabesques, l’ouvrage du suédois Finlas Svensson à l’origine de la théorie éponyme. Après ça, sa rupture avec le système est consommée : elle termine le lycée, bosse un temps comme archiviste et bibliothécaire, puis ouvre son échoppe de talismans, le Pavillon des Phantasmes, d’abord virtuellement puis, grâce à certain succès, physiquement.

Ses parents peinent à la suivre : elle leur parle de moins en moins et leurs rapports sont souvent conflictuels. Marie est persuadée de nuire à des intérêts plus grands à la fois par son activité et par ses convictions et sa paranoïa est renforcée par ses fréquentations en ligne.

Marie Candet

Shadows of Europe Shmngg Unkrn